Annuaire

Sauvegarde et Sécurité


Que faire en cas d'accident nucléaire à Civaux ? (édition 2015)

Téléchargez plaquette-préfecture-1.pdf (Poids : 1.41 Mo)

Téléchargez plaquette-préfecture-2.pdf (Poids : 1.22 Mo)

Téléchargez plaquette-préfecture-3.pdf (Poids : 1.85 Mo)

 Le DICRIM (Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs) a pour but d’informer les habitants de la commune sur les risques naturels et technologiques qui les concernent, sur les mesures de prévention, de protection et de sauvegarde mises en œuvre ainsi que sur les moyens d’alerte en cas de survenance d’un risque. Il vise aussi à indiquer les consignes de sécurité individuelles à respecter.

C’est une obligation légale répondant au décret du 11 octobre 1990, selon lequel « Le maire établit un document d'information qui recense les mesures de sauvegarde répondant au risque sur le territoire de la commune, notamment celles de ces mesures qu'il a prises en vertu de ses pouvoirs de police (…) ».

Le DICRIM est établi par le maire avec son conseil municipal et est librement accessible à toute personne en mairie par exemple les habitants permanents, les touristes, les nouveaux arrivants, les scolaires, les professionnels…

Chaque foyer de Tercé a reçu la brochure d'information concernant le DICRIM.

Vous pouvez la télécharger en cliquant ci-dessous.

Téléchargez brochure-DICRIM.pdf (Poids : 2.80 Mo)

Vous pouvez télécharger le PDF du texte du DICRIM plus complet en cliquant ci-dessous.

Téléchargez DICRIM.pdf (Poids : 4.44 Mo)

Le Plan Communal de Sauvegarde (PCS) prévoit et organise l'ensemble des mesures à mettre en œuvre sur la commune en cas de risque majeur.

Le PCS est un outil à l'usage du maire, des élus et du personnel municipal offrant une stratégie communale globale face aux risques majeurs menaçant la commune.

Quelque soit la nature de la crise, le PCS a pour objectif de :

  • prévoir, organiser et structurer les mesures à prendre et les moyens à mettre en œuvre face à un danger pour la sécurité civile (information, diffusion de l'alerte, protection de la population et des biens exposés, etc.);
  • définir l'organisation communale à mettre en place pour coordonner les diverses actions de sauvegarde, d'aide d'urgence, de protection de la population et des biens exposés en relation avec les services de secours et de sécurité extérieurs.

A la différence des plans d'urgence élaborés par l'État (plan Orsec) qui ont vocation de secours aux victimes une fois la crise engagée, le PCS est axé sur des mesures préventives de sauvegarde des personnes et des biens. Il ne se substitue donc pas au plan Orsec mais le complète et facilite sa mise en place.

Le PCS est élaboré à l'initiative et sous la responsabilité du maire. Il informe le conseil municipal du début de son élaboration. A l'issue de ces travaux, le PCS fait l'objet d'un arrêté du maire qui est transmis au préfet du département. L'existence ou la révision du PCS est portée à la connaissance du public.

Le PCS est activé par le maire (ou son représentant désigné) sur l'ensemble du territoire communal pour tout risque majeur nécessitant un renforcement et une coordination exceptionnelle des services de la ville. L'autorité préfectorale est immédiatement informée de son déclenchement. Le PCS peut également être activé à la demande du préfet en complément au plan Orsec ou d'un plan départemental de secours spécialisé. 

 Vous pouvez télécharger le PDF du texte du PCS en cliquant ci-dessous :

Téléchargez Plan-Communal-de-Sauvegarde-Tercé-version-public.pdf (Poids : 2.97 Mo)

Il est aussi consultable en mairie.

Ce plan est destiné à évoluer avec le temps, le changement de population, de personnes référentes, personnes ressources,...

 

 

Dernière modification le 2 octobre 2015